Sunday, January 14, 2007

Resto - L'Atelier



Sur la rue St-Laurent juste au nord de Fairmont un nouveau resto a vu le jour dans les derniers mois, L'Atelier. Ce restaurant reprend plusieurs éléments de diverses bonnes adresses de Montréal pour donner un restaurant chaleureux, riche en diversité et saveurs.

Plusieurs critiques culinaires ont fait mention de ces éléments empruntés : des bûches murales comme Ô Chalet, un foie gras au chocolat comme à la Chronique, une poutine de luxe comme au Pied de cochon, un menu avec petits plats comme à la Montée de lait ... Tous ces emprunts auraient facilement transformé ce resto en adresse vide de sens, mais non, il y a bien au delà de tout ça une direction intéressante et une âme qui se développe.



Donc un menu vaste (un peu trop peut-être) qui offre plusieurs directions possibles. En guise de mise en bouche, nous avons droit à un saumon fumé maison et une petite crème fraîche au caviar. Une bouché qui lance bien le repas, légère et goûteuse.



En premier plat, nous partageons des assiettes de charcuterie qui présente une belle variété : rillettes maison, carpaccio de canard et chorizo maison. Une belle façon de se mettre en forme pour la suite.



En deuxième, je déguste une spécialité de la maison, un plat très original, un cassoulet de pieuvre. J'ai rarement mangé de la pieuvre braisée et tendre et ici c'est le cas et le mariage avec l'approche du cassoulet fonctionne à merveille avec des tranches chorizo et des fèves riches. un plat magnifique, à ne pas manquer.

Martin mon collègue de la Pastèque tente sa chance avec la poutine de luxe avec formage québécois, effiloché de lapin et sauce barbecue. La présentation est quelque peu déconcertante, la sauce trop riche et malheureusement elle prend le dessus sur tout le plat. Mais tout de même une approche novatrice notable.



En troisième, j'ai une belle assiette de bajoue de veau fondante avec des légumes braisés et une sauce onctueuse et riche. Un beau plat réconfortant et tendre.



Matin déguste un tataki de thon qui est très réussi, d'ailleurs tous les plats dégustés sont réussis et savoureux, la salade de betteraves, le plat d'effiloché de cerf et médaillon de lotte. Tous ces plats sont appréciés par nos convives.

Pour dessert, je prends généralement toujours les desserts au chocolat et cette soirée-là, je n'ai pas fait exception. Une tartelette au chocolat et sa crème glacée au chocolat. Un dessert très bon et surprenament léger.



Martin opte pour un trio de crème brûlée qui ne dure pas trop longtemps devant lui.



La carte des vins est bizarrement regroupée par cépage ... je n'aime pas trop ça, mais une belle sélection nous a permis de choisir un beau pinot noir Néo-zélandais.

Les prix sont peut-être un peu chers pour la carte, mais nous avons grandement apprécié notre soirée.

1 Comments:

Anonymous Envoye donc sti! said...

J'ai une question pour le docteur Fred. Une vraie question. Comment cuisine-t-on des radis d'hiver bio? Tu pourrais faire un article sur ton blogue qui explique comment maximiser le rendement d'un panier bio de légumes d'antan... Merci!

Frank

6:09 AM  

Post a Comment

<< Home